Version PDF Intégrale (443 KB)


Table des matières

Introduction

Dossier: Qu’est-ce que le romantisme et sommes-nous romantique ?

Discours sur l’origine et les fondements du romantisme parmi les hommes
RAPHAËL ARTEAU-MCNEIL

 Le romantisme dans l’optique de Goya
JOËLLE BOIVIN

 Un néo-romantisme ?
MATHIEU GAUTHIER

Miettes romantiques
YANNICK LACROIX

 Herder et le romantisme politique
GUILLAUME LAVALLÉE

Commentaires

L’Allégorie de la Caverne: L’origine de la faiblesse de notre savoir
PAUL-ÉMILE BOULET
NICOLAS MATTE

« La mutation ne sera pas mentale, mais génétique »
JIMMIE LEBLANC

Répliques

 Fight Club et la culture du psycho-pathologique
BENOÎT DUBREUIL


Qu’est-ce que le romantisme et sommes-nous romantiques ?

Ce qu’il y a de particulier à propos du romantisme, c’est qu’il est affirmé de l’intérieur, et non pas ultérieurement comme un mouvement de l’histoire passée  : un romantique se dit lui-même romantique et il doit le crier haut et fort. Sans doute parce que le romantisme est d’abord et avant tout rupture. Il est rupture au plan philosophique : il s’oppose au rationalisme des Lumières. Il est rupture également au plan politique : il s’insurge contre l’impérialisme. Enfin, et ce n’est là qu’un dernier exemple, il est rupture au plan artistique : il refuse les canons de beauté prônés par le classicisme. Le romantisme est donc, globalement, conscience révolutionnaire qui s’assume et qui s’exalte.

Cette brève présentation permet de montrer que les questions « Qu’est-ce que le romantisme ? » et « Sommes-nous romantiques ? » sont fort complexes, malgré leur apparente simplicité. Dans ce Dossier, les divers participants cherchent donc, chacun à leur façon, à établir les traits du romantisme et à dévoiler ce qui subsiste encore aujourd’hui de ce courant de pensée. Dans le premier texte, Discours sur l’origine et les fondements du romantisme parmi les hommes, Raphaël Arteau-McNeil examine certaines conduites romantiques contemporaines et en retrace l’origine dans l’œuvre de Rousseau. Dans le deuxième texte, Le romantisme dans l’optique de Goya, Joëlle Boivin analyse le romantisme philosophique, politique et surtout artistique d’après Le Colosse de Goya. Enfin dans les trois derniers textes, Un néoromantisme ? de Mathieu Gauthier, Miettes romantiques de Yannick Lacroix et Herder et le romantisme politique de Guillaume Lavallée, les auteurs mettent en parallèle un idéal romantique aux revendications et aspirations actuelles.

JOËLLE BOIVIN